Nadine Oueb Palace 2
Accueil du site > Le bordel > Le chaud vint à manquer

Le chaud vint à manquer

comme quoi les amis c’est pas ce qu’on fait de mieux forcément

mardi 19 février 2008, par Claude Briffod

Sur demande spéciale de bruno voici l’enregistrement d’une répétition en vue de l’anniversaire de ce dernier. Des reprises de son cultissime 45 tours avec les non moins cultissime mother’s monsters et quelques invités Martine et moi-même.

Donc quitte à détruire le rêve fantasmatique de Bruno (ak el chorizo) qui depuis le temps de ces évènements doit avoir un souvenir enjolivé de la chose, je vous livre ces quelques chansons dans lesquelles ont peut comprendre que le cœur y est, ce qui est indéniable.

En prime une image de l’air dubitatif qu’il aura en entendant tout ça, si c’est pas du multimédia je ne m’appelle pas nadine.

1 Message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0